Archives générales des Indes

Archives générales des Indes

Situé au cœur de Séville, à côté de la Cathédrale et de l'Alcazar, les Archives générales des Indes constituent l'un des bâtiments les plus emblématiques de la ville, où le souvenir de son passé resplendissant est conservé comme une porte d'entrée au commerce avec les Indes.  

Un peu d'histoire

À la suite de la découverte de l'Amérique, au cours du XVIe siècle, les marchands avaient l’habitude de faire leurs affaires dans la zone de la cathédrale, jusqu'à ce que le chapitre, las de la situation, décida d'installer des chaînes autour du sanctuaire pour maintenir certaines distances. C'est à cette époque que le roi Philippe II a ordonné la construction du bâtiment pour être le siège de la Lonja.

En 1875, il a été décidé de créer les Archives des Indes de la ville pour rassembler tous les documents en lien avec l'administration des colonies espagnoles.

Découverte des Archives

Les archives comptent environ 43 000 dossiers de 80 millions de pages ainsi que près de 8 000 cartes. Pour la petite anecdote, si nous mettions en ligne tous ces documents d'une valeur historique inestimable, ils pourraient s’étaler sur plus de neuf kilomètres de long !

Une visite recommandée

Les Archives générales des Indes sont essentiellement constituées de documents rangés dans un nombre infini de dossiers. Toutefois, il s’agit d’un bâtiment emblématique chargé d'histoire qu’il est intéressant de connaître. Pour vous en convaincre, l'entrée est gratuite et la visite ne prend pas trop de temps, il s’agit donc d’une option plus que recommandée.

Horaires

Du mardi au samedi : de 9h30 à 16h45.
Dimanche et jours fériés : de 10h00 à 13h45.

Prix

Entrée gratuite.

Transport

Métro : Puerta de Jerez, ligne 1.
Bus : lignes C4, C3, 5, 41, 42, C1 et C2.